C’est un dossier très attendu dans la commune qui va aboutir. Il sera construit en 2020 près du court de tennis et de l’école.

Finances de plus en plus rares

En présence d’une vingtaine de personnes, les élus de la communauté de communes (CDC) de la vallée de la Haute Sarthe et des dirigeants du Judo-club de Courtomer, Christophe de Balorre, le président de la CDC a présenté, jeudi 19 décembre, le projet de construction d’un dojo. " C'est un projet compliqué qui a pris du temps et que les concitoyens ont du mal à comprendre. Les finances publiques se font de plus en plus rares, commente Christophe de Balorre. On ne va plus avec nos dossiers sous le bras à la préfecture et repartir avec la réponse positive au bout de quelques jours. Depuis trois ans, un seul dossier par an par collectivité. Il faut donner des priorités aux dossiers. On prend du retard et les décisions sont des éléments importants pour l'artisanat local. Pas de projets, pas de travail. On a réussi à surmonter ces difficultés, un dossier très attendu à Courtomer. " 

Aujourd'hui, le dossier du dojo est ficelé, les appels d'offres vont être lancés (gros oeuvre, électricité, menuiseries).

Présentation par Sica Normandie

Pierre Chauvel, architecte, présente le projet : construction d'un bâtiment à ossature bois, sur un seul niveau. La salle d'activités (salle sportive, vestiaires et sanitaires) sera destinée entre autres à la pratique des arts martiaux. Le chauffage sera au gaz. Après présentation du plan, Fabrice Yvinec, professeur de judo, intervient : " Je regrette la réduction de 22 m² du dojo, par rapport à ce qui avait été prévu. " Après concertation, le dojo passera à 120 m². C'est un projet de 570 000 € avec le détail de financement suivant : Union européenne (programme Leader), 81 750 € ; Dotation pour l'équipement des territoires ruraux (DETR), 19 250 € ; Dotation de soutien à l'investissement des départements (DSID), 70 000 € ; Région, 171 000 € ; Département, 114 000 € ; emprunt de la collectivité, 114 000 €. Lancement de l'appel d'offres le 20 janvier, ouverture des plis le 20 février. Début des travaux le 15 mai, chantier terminé en fin d'année 2020.

Le judo-club compte 46 licenciés  (17 féminines et 29 masculins) dont 38 jeunes.

 

Source Ouest-France - Jeudi 26 décembre 2019